Si tout est politique, la politique n’est pas tout
Vous êtes ici : Accueil » Dans l’actu » La Ligue de l’enseignement mobilisée pour une société numérique (...)


La Ligue de l’enseignement mobilisée pour une société numérique solidaire


agrandir

La Ligue de l’enseignement mobilisée pour une société numérique solidaire

François Hollande a lancé officiellement jeudi la grande école du numérique. En présence de 200 acteurs associatifs innovants, d’entreprises de l’économie sociale et solidaire et d’acteurs économiques, le président de la République a annoncé la création d’une école « grande » car inclusive, présente sur tous les territoires, répondant aux enjeux économiques et sociaux d’une société devenue numérique. La Ligue de l’enseignement s’associe à cette ambition. Dans la mise en oeuvre, elle sera attentive pour que ce réseau d’écoles s’inscrive bien en complémentarité du service public d’éducation sans chercher à s’y substituer.

À l’heure de la mise en oeuvre du plan numérique pour l’éducation, la Ligue de l’enseignement, avec ses 103 fédérations et ses 500 000 bénévoles, se mobilise pour répondre aux enjeux de la société numérique. Plus de 6 000 éducateurs seront formés sur toute la France à l’horizon 2017 avec des partenaires tels que les Francas et les Ceméa ; en lien avec le Réseau Canopé, l’INRIA et Tralalère. Des outils pédagogiques et de formation seront développés, et feront de ces animateurs de véritables médiateurs au service dela diffusion du numérique.

Au plus près des territoires, la Ligue travaille avec les collectivités territoriales, les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’insertion et ses partenaires de Simplon.co à l’ouverture d’écoles qui permettront bientôt à plusieurs centaines de jeunes, souvent exclus du système scolaire, de se former aux métiers du numérique (développeurs, webdesigner, médiateurs numériques…).

Depuis le 1er septembre, la Ligue de l’enseignement a ouvert 100 missions de service civique au service de territoires inclusifs et de l’éducation au numérique. Ils seront formés et accompagnés et deviendront d’importants relais dans les espaces éducatifs, dans l’enseignement secondaire et supérieur. Ils permettront la mobilisation de plusieurs milliers de jeunes bénévoles. C’est avec l’appui d’importants réseaux comme le Cnous, Animafac, Jets d’encre, l’Université Paris Descartes et le CRI dirigé par François Taddei, et en lien avec Bibliothèques sans Frontières que la Ligue relève aujourd’hui ce défi .